CR:La maison dans les pics.

Modérateur : MJs

Répondre
Avatar du membre
Lemalgache
Messages : 272
Enregistré le : lun. déc. 04, 2017 3:39 pm

CR:La maison dans les pics.

Message par Lemalgache » lun. juin 17, 2019 1:31 pm

La maison dans les pics

La guerre est gagnée ! Voici la Victoire ! C'est la victoire des héros et c'est la victoire de la Guilde !
L’ennemi draconien a été vaincu, son rituel stoppé et ses généraux neutralisé, Dans l'état de désor­ganisation où se trouvent les cultes floconnés il est possible que certains groupes ennemis veuillent, çà et là, prolonger pour leur propre compte une résistance sans issue, Mais la Reine de Glace est abattue et son corps dispersé.

Le groupe: Jabu votre héro barde mais bel homme avant tout, Xian Xien le moine au soixantes vies, le seigneur Alphons Stronghand théoricien de la brutalité et enfin Erewann un semi-elf paladin qui a prêté le serment des anciens.

Le rapport:

Partie 1:La Montagne “Pourtant que la montagne est belle comment peut-on s'imaginer en voyant un vol d'hirondelles que l'automne vient d'arriver ?” Par une trop fraîche mâtiné de non-hivers “foutu dragon” nous partons en expédition dans les montagnes “à proximité de Shinbala” à la recherche d’ennemis à débusquer, de fortifications à nettoyer et éventuellement d’informations.
L’exploration de la montagne est rendue extrêmement pénible par le climat, le blizzard nous ralentit, des chemins autrefois ouverts sont devenus impraticables à cause de la neige et aucun gibier ne pointe le bout de sa truffe.

Au bout de quelques jours à se geler les miches nous apercevons au loin une lueur qui se dirige vers nous dans le blizzard, on se décide à tendre une embuscade, de longues minutes s’écoulent quand enfin notre cible passe suffisamment près de nous pour que nous puissions la distinguer clairement: Il s’agit d’un groupe de 4 personnes, emmitouflées dans des capes chaudes aux couleurs des fanatiques du flocon.
Sans leur laisser le temps de réagir je prends une décision qui nous sauvera la vie à tous, je balance une boule de feu au milieu du groupe, l’explosion leur fait extrêmement et il suffit de quelques coups de poings bien placés par mes camarades pour finir de les neutraliser, dans notre infinie magnanimité nous en laissons un en vie afin de procéder à un interrogatoire qui s'avèrera malheureusement infructueux m’étant trouvé dans l’obligation de mettre fin brutalement à l'exercice pour nous protéger d’un sort salivaire particulièrement vicieux.

Nous continuons donc notre expédition sans plus d’information que cela mais par chance à défaut de secret à nous délivrer les cultistes avaient sur eux des vivres pour une bonne semaine, nous grimpons la montagne tant bien que mal le froid frappant les cœurs et les corps avec la rudesse qui est sienne, des jours qui nous semblent des mois s’écoulent et enfin nous arrivons au sommet des pics devant une immense fortification de l’autre côté d’un pont de glace.

Partie 2: Le vieux château “Il n'est pas prudent d'écarter de ses calculs un dragon vivant, quand on est près de lui.” Nous nous grimons en membre du cult avant d'entamer la traversé du pont, j’ouvre la marche au cas où, le passage est sans encombre et nous entrons dans l’immense bâtisse de pierre.
Le vestibule est immense, de chaque côté s’y trouve une porte taillée dans la glace et devant nous un superbe rideau nous bloque le champ, nous entendons de l’autre côté de celui-ci des incantations impies en draconique.
N’écoutant que notre courage nous ouvrons le rideau et chargeons dans le tas, mes amis pour des raisons évidentes je vais devoir éluder ce combat afin de préserver les plus sensibles d’entre vous.

Les cendres des boules de feu retombent, autours de nous des corps encore chaud jonchent le sol glacial maculé de sang et là la vue surhumaine de Xian Xen lui permet d’entrapercevoir une immense gemme aisement de la taille d’un buffle, pour nous le temps s'arrête mais c’est là que pour lui les années d'entraînements monastique se mettent en branlent, plus rapide que le guépard qui traque, celui-ci en un coup de vent arrive devant la pierre et sans considération pour sa survie la frappe de son épée tueuse de dragon, il suffit d’un coup assuré du moine pour réduire l’artefact, le dragon et les incantateurs à néants, malheureusement la gemme était piégé et inflige un puissant contre-coup à notre ami auquel il survivra néanmoins.

La belle saison revient et nous enserre dans ses bras amoureux, l’hiver lui nous quitte et enfin nous pouvons rentrer riche de souvenirs, d'un crane et d'une griffe de dragon en trophée.
Jabu, Lore bard v.human lv7 "Music produces a kind of pleasure which human nature cannot do without"
https://drive.google.com/open?id=1rMd3X ... EycLpydNYl

Répondre